BRULOTS : Le brûlot était un navire chargé d'explosifs ou de matériaux inflammables, lancé sur les vaisseaux ennemis pour les incendier.

Dans cette rubrique vous trouverez tous les articles qui paraissent dans le jounal : J'M NEUILLY en cours de distribution depuis quelques jours dans notre ville.

LE MAIRE SE MOQUE DU CODE ELECTORAL

Le maire continue à distribuer La "lettre du maire" en mars, en pleine élection cantonale. Sur cette lettre il précise que son édito est supendu jusqu'aux élections cantonales de ...mars 2011 mais il continue ses réunions de quartier avec un planning du mois sur lequel figurent 2 RV en pleine élection, un article explicite sur l'Axe Majeur, les nouveaux aménagements de l'Esplanade Charles de Gaulle. Sur lequel il parle du projet de construction sur le terrain de l'école Sainte Croix etc... Tout cela en contradiction avec l'article L 52-1 du Code Electoral. Mais le Code, il s'en moque, il est le Maire.

LA PROGRAMATION DE L'ABATTAGE DES MARRONIERS

Après les arbres de l'avenue du Roule, le Maire s'attaque aux arbres du bd de la Saussaye.

Début février 2011, notre Maire a organisé un réunion, à l'Ecole Communale de La Saussaye. Il l'a fait au mépris du Code Electoral qui stipule, qu’à compter du 1er jour du sixième mois précédent le mois, au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire intéressé par le scrutin.

Monsieur MARTIGNY, directeur des espaces verts, assisté d'un "expert" (un très jeune homme) a prétendu lors de cette réunion que les marronniers de Neuilly étaient tous malades, ce qui se traduit, selon lui, par le fait qu'ils perdent leurs feuilles très tôt et qu'ils ne fassent plus de fleurs... que de toutes façons d'ici 5 ou 6 ans tous les marronniers seraient morts et qu'il fallait changer d'espèce le plus vite possible (il a, cependant, signalé que les marronniers roses seraient plus résistants que les blancs).

Monsieur MARTIGNY a donc préconisé d'abattre progressivement tous les marronniers (centenaires pour certains) pour les remplacer par d'autres espèces. Il a remis au Maire un rapport officiel en ce sens sur lequel il attend la réponse de ce dernier.

Or tous les marronniers continuent au printemps de faire des fleurs magnifiques et qui font la joie des riverains.

UNE COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE QUI EST COMPOSEE DE 6 CONSEILLERS MUNICIPAUX SUR DOUZE

J'aimerai applaudir des deux mains l'installation d'une commission dont les objectifs sont de favoriser l’avancement du projet d'enfouissement de l'avenue Charles de Gaulle. Mais qui retrouvent-on dans cette commission composée de 12 membres ?

Claude Leroi, ancien président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine et ancien président de la Commission "transport" du Conseil économique et social de la Région (jusqu’en 2010), Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly, Michel Deloison, adjoint au Maire en charge de l’Urbanisme, de la Voirie, de l’Architecture, Nathalie Etzenbach-Huguenin, Conseiller municipal, Marie-Claude Henrotin-Le Floc’h, adjoint au Maire en charge de la Culture et du Patrimoine, Emmanuelle d’Orsay, Conseiller municipal déléguée aux Ecoles et à la Famille, Eric Schindler, Conseiller municipal, Michel Brajou, kinésithérapeute, membre d’une association de riverains, Roger Francey, ancien président de l'association "Maillot-Sablons-Madrid", administrateur de l’association Environnement 92, Thierry Hubert, ingénieur urbaniste, ancien Conseiller municipal (Les Verts), Jérôme Lefebure, directeur financier de M6 et Louis-Gaston Pelloux, fondateur du Groupe d’immobilier d’entreprise Pelloux, président de La Défense de l’Art.

6 Conseillers Municipaux soit la moitié de la commission, même si notre ami Eric Schindler fait bien partie de l'opposition municipale, je trouve curieuse si ce n'est trompeuse cette appellation "extra-municipale" pas vous?

Donc, je n'applaudis pas et demande à voir.


Veuillez insérer votre texte ici.